Le mur à deux têtes

















 



 

Le mur à deux têtes

|fr|
Sculpture & performance: 210x230cm – bois contrepalqué – peinture blanche – peinture corporelle, mars 2017 et juin 2017
performeur.euse.s : Rachel Magnan, Quentin Geslan, Arnaud Delumeau, Arthur Clam

Le mur à deux têtes nécessite deux performeur.ses. Ils déplacent un mur qui ressemble aussi à un écran dans lequel leurs visages sont encastrés. Le mur à deux tête vient d’une image mentale dans laquelle corps et architecture fusionnent et s’inter-conditionnent.
Les performeur.ses devront trouver un moyen de se déplacer ensemble à un rythme régulier et commun. Le mur à deux têtes ne se déplace que sur le coté, les deux visages ne voient que devant eux. Le mur à deux têtes s’arrête à certains endroits, modifiant l’espace d’exposition pour lequel il a été construit. A chaque pause les performeur.ses ferment les yeux laissant place à l’observation de leurs visages-paysages, inspirés des cartes postales «idylliques».
Le mur à deux têtes joue de la rencontre de deux codes esthétiques : ceux du “white cube” et de la fête foraine.
Cette performance à lieu une première fois dans l’endroit pour lequel il a été construit : la Putsch galerie. Il est construit au mesures de la galerie, agissant comme une sorte de camouflage. La deuxième performance aura lieu dans un autre espace d’exposition , qui cette fois contraste complètement avec la structure et ses codes esthétiques. La structure agit alors comme une trace du lieu originel dans un espace nouveau : La Recyclerie.
Cette performance qui nécessite l’activation d’une sculpture sera le point de départ d’une série de structure trouées et de corps fragmentés. Ces structures laissent voir la surface de la structure et ce qui la fait tenir, ce qu’elles montrent du corps et ce qu’elles cachent. Elles donnent à voir la matérialisation d’une image utopique et sa confrontation au corps, contraint.

 

|en|

Sculpture & performance: 210x230com – wood – white painting – painting for body, 2017 march and june
performers : Rachel Magnan, Quentin Geslan, Arnaud Delumeau, Arthur Clam

Le mur à deux têtes is a sculpture activated by two performeurs. They move the structure while their faces are embedded in. They have to find a commun and regular rythm.Le mur à deux têtes comes from a mental image in which  body merge with architecture.
They move the structure in an exhibition space. First time, in the space the structure is built for : The Putsch galery. Le mur à deux têtes is mad for galery’s mesures. Being like a part of architecture, it actes like a sort of camouflage. The second time the performance is played it takes place in a place constrasting whith the structure dimensions ans esthetique, It’s more acting like the mark of the with cube galery  in a new space : La Recyclerie.
It’s a starting point of a serial of holed structures, holed surfaces. This structures are mad to be activated by bodies who appears fragmentated. Utopic idea ‘s materialization make body confront to the structure.
The wall is moving, two faces are landscaps, holing the white huge surface, like a screen without image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *